logo fantastic modelerslogo fantastic modelerslogo fantastic modelers
  • Bataille de Hoth

  • Quadripode impérial

Le contexte

Star Wars Episode V
L'Empire contre-attaque

Les rebelles sont découverts ! Le maléfique Empire galactique emmené par Dark Vador et son escadron de la Mort va débarquer sur la petite planète Hoth et écraser l’alliance rebelle avec ses centaines de chasseurs Tie, ses centaines de quadripodes impériaux, ses dizaines de milliers de snowtroopers. Les rebelles et leurs quelques dizaines de chasseurs stellaires n’ont aucune chance…

Non, en fait l’Empire débarque avec 5 (pas 4, pas 6 mais bien 5) quadripodes impériaux qui avancent avec une vitesse stupéfiante de… 15 km/heure et ne peuvent tirer que vers l’avant. Les rebelles, trop heureux de cette faute stratégique s’empressent de monter dans leurs X-Wings et Y-Wings et effectuent un bombardement massif en haute altitude à base de torpilles à protons et missiles à concussion qui déciment littéralement les quelques quadripodes impériaux…

Non, en fait les rebelles utilisent des remorqueurs équipés de lasers de merde et réussissent péniblement à faire tomber un quadripode avec un câble de remorquage. Quadripode dont le commandant, prenant les rebelles en pitié devant tant d’incompétence déclenche l’autodestruction de l’engin. Heureusement, le commandant Luke Skywalker connaissait une faille dans la cuirasse des quadripodes et a entraîné des commandos équipés de grenades à concussion pour aller massivement les détruire…

Non, en fait il fait son intéressant suspendu à fil pour essayer de faire oublier qu’il s’est fait descendre comme une merde (tuant son copilote sur le coup) alors qu’il lui suffisait d’attaquer les quadripodes par derrière pour être peinard.

Bref, si la bataille de Hoth est loin d’être un exemple de stratégie militaire, elle reste un moment absolument épique de la saga Star Wars avec l’intervention de ces véhicules mythiques que sont les quadripodes impériaux (ou AT-AT : All Terrain Armored Transport). Les frêles Snowspeeders T-47 des rebelles font ce qu’ils peuvent mais finissent décimés. Des morceaux de bravoures, de la tension, une fuite éperdue, des « gentils » qui prennent une tannée… Cette séquence est magnifique et méritait bien un diorama.

Le projet

  • Longueur : : 30 cm
  • Largeur : : 35cm
  • Hauteur : : 38 cm
  • Matériaux : : Bois, plastique, bicarbonate de sodium
  • Echelle : : 1/48

Bon, on va pas la faire à l’envers, j’ai classé ce projet dans « dioramas » mais c’est surtout une maquette, celle du quadripode impérial. Quand on veut mettre en scène un quadripode se rapportant au films Star Wars, il y a moins de choix que pour un X-Wing ou un Y-Wing : c’est la bataille de Hoth ou la plateforme d’Endor. D’ailleurs cette dernière est dans les tuyaux, mais c’est une autre histoire.

J’ai donc choisi la bataille de Hoth, l’un des moments les plus impressionnants de toute la saga.

Il reste deux possibilités :

  • snowspeeder ficelant les pattes d’un quadripode
  • snowspeeder se faisant écraser par un quadripode

Et il faut bien réfléchir parce que l’échelle ne sera pas la même. Je m’explique…

Quelle est la hauteur d’un quadripode impérial utilisé lors de la bataille de Hoth ?

Les avis diverges. Et c’est beaucoup dix v… … non, j’ai promis à mon entourage d’arrêter les jeux de mots faciles. Je laisse ça à philigore. Depuis quelques années on admet que la hauteur d’un quadripode impérial avoisine les 22,50 m. Mais pendant longtemps, elle était donnée à 15,50 m. Pourquoi un tel écart ? Et bien tout dépend de la scène qu’on regarde.

Lorsque le snowspeeder T-47 de Wedeg Antilles passe entrave les pattes du quadripode, il paraît minuscule. Lorsque le même snowspeeder se fait écraser, le pied du quadripode donne une idée de sa hauteur beaucoup plus petite :

On a donc un peu le choix suivant ce qu’on souhaite représenter. J’ai choisi la première scène parce que le snowspeeder Finemolds que je possédais était raccord avec le quadripode Revell que j’ai utilisé. J’ai donc opté pour une hauteur de 15,50 m et une échelle correspondant au 1/48 pour les deux maquettes.

Détaillage de la maquette de quadripode Revell

A l’époque où j’ai fait cette maquette, il y a plus de 10 ans, Bandaï n’avait pas encore la licence Star Wars et Fine Molds sortait laborieusement un modèle tous les deux ans. Il n’y avait que deux solutions pour avoir une maquette de quadripode impérial :

  • le vieux kit AMT à l’échelle incertaine, gravé en relief et trop petit
  • le tout nouveau kit Revell, tout nouveau tout moche, gravé en relief lui aussi et très éloigné du modèle original mais assez gros pour envisager un détaillage sérieux

J’ai évidemment pris le deuxième mais le travail de détaillage promettait d’être colossal. Je ne vais pas tout montrer ici mais au moins les trois améliorations majeures.

1. Graver en creux

J’ai déjà parlé de cette technique dans l’article sur le A-Wing. Il s’agit dans un premier temps de poncer les reliefs :

Dos du quadripode impérial, diorama "bataille de Hoth". technique de gravure en creux

puis de re-creuser pour avoir des joint de panneaux de blindage réalistes :

Dos du quadripode impérial, diorama "bataille de Hoth"

La technique de gravure est expliqué dans les pages techniques, ici.

2. Les gribblies : le kitbash

En modélisme, on appelle gribblies toutes les petites pièces de maquette sans fonction précise autre que d’ajouter du détail. Les maquettistes d’ILM ont pratiquement inventé le concept. Les maquettes utilisées dans Star Wars étaient en général de grosses structures en bois et métal recouvertes de pièces de maquettes prises dans des kits réels, des gribblies.

Ventre du quadripode impérial, diorama "bataille de Hoth"

Voilà un exemple de ce qu’on peut obtenir avec un peu de patience. Le ventre du quadripode était quasiment nu sur le kit d’origine.

J’ai récupéré des pièces dans des kits de chars, d’avions ou de n’importe quoi pourvu que « ça marche ».

C’est difficile de savoir quand « ça marche », c’est beaucoup de feeling. Les screenshots des films peuvent aider mais on ne peut pas toujours trouver exactement la même pièce.

Voici une photo de l’arrière de l’engin. Elle est intéressante puisque pour une fois, j’ai pu retrouver exactement la même pièce que celle utilisée par ILM, le bouclier d’une pièce d’artillerie américaine de la deuxième guerre mondiale :

Arrière du quadripode impérial, diorama "bataille de Hoth"
Image un peu floue, désolé mais elle est d’époque et je n’en ai pas d’autres.

Enfin, une photo de la cheville du véhicule. Là, j’ai creusé et reconstitué la crémaillère sensée permettre de la faire coulisser :

Cheville du quadripode impérial

3. Le scratch intégral

Quand la forme globale est bonne, le détaillage au gribblies suffit. C’était le cas du corps du quadripode mais pas de la tête. Là, c’était irrattrapable, j’ai dû la refaire presque entièrement. Y-compris le cou :

Montage de la tête du quadripode impérial pour le diorama "bataille de Hoth"
Lego radar dishes

Les « oreilles » de l’engin sont des pièces de Lego bien connues, le fameux radar. Je les ai juste un peu poncés et rebouchés au mastic.

Le snowspeeder T-47 de Luke

Luke Skywalker's T-47 snowspeeder durant la bataille de Hoth

Le snowspeeder a été monté bien proprement « out of the box » puis consciencieusement massacré pour simuler les conséquences du crash.

La neige, comme dans le reste du diorama est obtenue avec du bicarbonate de potassium. C’est du reste exactement de cette manière que les gars d’ILM ont procédé pour tourner la scène de la bataille de Hoth.

Le décor

Pour terminer, un petit mot sur le décor. Rien de très compliqué, la neige s’obtient avec du bicarbonate de sodium en vente partout. Il faut juste bien penser à le fixer. La solution la plus simple consiste à vaporiser une dilution de colle blanche en utilisant un vaporisateur quelconque (nettoyant pour lunette vide en ce qui me concerne). On laisse sécher 2-3 jours et voilà.

Exposition de la bataille de Hoth

C’est un de mes premiers dioramas « sérieux ». Il fête ses dix ans aujourd’hui. Je l’ai sorti deux fois :

par petersteven

Photos

  • Quadripode impérial écrasant un snowspeeder durant la bataille de Hoth
  • Quadripode impérial écrasant un snowspeeder durant la bataille de Hoth
  • Snowspeeder T-47 durant la bataille de Hoth
  • Quadripode impérial écrasant un snowspeeder durant la bataille de Hoth
  • Quadripode impérial écrasant un snowspeeder durant la bataille de Hoth
  • Quadripode impérial écrasant un snowspeeder durant la bataille de Hoth
  • Quadripode impérial écrasant un snowspeeder durant la bataille de Hoth
  • Quadripode impérial écrasant un snowspeeder durant la bataille de Hoth
  • Quadripode impérial écrasant un snowspeeder durant la bataille de Hoth
  • Quadripode impérial écrasant un snowspeeder durant la bataille de Hoth
  • Quadripode impérial écrasant un snowspeeder durant la bataille de Hoth