Chargement en cours


logo fantastic modelers
loader






Maquettes et figurines S.F. et Fantastique

bouton orangebouton bleucontour bouton

Actualités

Destroyer impérial : évolution

Destroyer stellaire impérial. Fond Tatooine, pont net.

Comme souvent après avoir fini un projet et quand le sujet s’y prête, je vous propose une analyse du design du vaisseau. J’ai déjà publié une description du montage du destroyer impérial ici et dans les articles Work In Progress.

On peut distinguer deux types d’évolution du projet qui a abouti au destroyer impérial tel qu’on le connaît : ce que j’appellerai une évolution conceptuelle, datant de l’origine en 1977, fruit de la réflexion des maquettistes et illustrateurs d’ILM et ce que l’on peut appeler une évolution historique que les scénaristes de la prélogie et de la postlogie se sont efforcés d’imaginer à partir du design original.

Evolution conceptuelle

Comme souvent avec les engins créés pour les films Star Wars, ce qu’on voit à l’écran n’est pas le concept original. Il suffit de regarder les différents concepts de Ralph McQuarrie pour s’en convaincre.

Les destroyer impérial n’échappe pas à la règle. Ce n’est pas Ralph McQarrie qui en a conçu le prototype mais Collin Cantwell. Et voici le tout premier destroyer stellaire :

Collin Cantwell concept de destroyer stellaire -  vue intégrale

La structure générale est déjà là : la forme de flèche, le château principal, le hangar ventral (qu’on ne voit pas ici).

Cependant, le château est bien différent de celui qu’on connaît. Beaucoup plus massif, hérissé d’antennes, assez dissymétrique. Il est simple et non étagé comme sur la version définitive. Ce concept semble inspiré par nos porte-avions bien réels. On sent en outre un vaisseau beaucoup plus petit et trapu, pas suffisamment agressif, voir même un peu pataud.

Un autre concept de Cantwell semblait bien parti :

Collin Cantwell concept de destroyer stellaire - antennes

On a toujours la forme de flèche mais inversée. L’arrière du vaisseau est à la pointe de la flèche. Le rostre qui émerge de la partie large de la flèche est intéressant, on le retrouvera sur les Destroyers de classe Acclamator et Venator (voir plus bas).

A noter également l’aspect « porte-chasseur » avec de petits chasseurs triangulaires qui sortent de la base de la flèche. On est encore loin des chasseurs Tie mais l’idée d’un vaisseau porteur est déjà là.

Les antennes présentées sur ce concept ont par contre complètement disparu. D’un manière générale, les vaisseaux Star Wars sont assez dépourvus d’antennes (à l’exception certes notable du Faucon Millenium).

Evolution historique du destroyer impérial

Ce que j’appelle « évolution historique » se réfère à l’histoire des trois trilogies Star Wars. Beaucoup s’accordent à dire que la prélogie a de nombreux défauts, mais elle a aussi des qualités. A mon sens, un de ses principales qualités est la cohérence des vaisseaux, décors et costumes par rapport à la trilogie originale. Ce point se retrouve dans l’évolution du design des destroyers d’abord républicains puis impériaux.


Chasseur Jedi Delta-7 Aethersprite

Le premier précurseur du destroyer stellaire est certainement le chasseur Jedi Delta-7 Aethersprite. Quoi ? Un chasseur ? Et oui. Kuat System est censé être le concepteur du destroyer impérial mais aussi du petit chasseur piloté par Obi-Wan Kenobi dans l’Attaque des clones.

On reconnaît la forme triangulaire, le château arrière est bien entendu remplacé par le cockpit et la propulsion arrière occupe la même place que sur le destroyer stellaire.

Voici un modèle 3D trouvé sur Sketchfab pour vous rendre compte de la forme exacte du vaisseau. Remarquez les deux propulseurs à l’arrière qui occupent exactement la même place que sur le destroyer impérial.

Star Wars – Delta 7 Jedi Starfighter by Olof Moleman on Sketchfab


Destroyer de classe Acclamator

A la fin de l’Attaque des clones, on voit des troupes de clones débarquer sur la planète Geonosis à bord de gros vaisseaux porteurs : les destroyers de classe Acclamator. La ressemblance avec le destroyer stellaire impérial est frappante.

Là encore : forme de flèche, château de commandement à l’arrière et gigantesque propulsion arrière.

Une nouveauté toutefois : le rostre qui dépasse à l’arrière, entre les réacteurs principaux. J’aime assez cette idée, elle renforce le côté « pointe de flèche » du vaisseau, le rendant encore plus agressif.

Un petit modèle 3D pour mieux se rendre compte :

Acclamator Class Assault Ship by Admiral Tributon on Sketchfab


Destroyer de classe Venator

C’est cependant dans l’épisode III, La Revanche des Sith qu’on découvre le vrai premier destroyer de la marine impériale : le destroyer de classe Venator. Là où l’Acclamator n’était qu’un transport de troupes amélioré, le Venator est un véritable vaisseau de combat et un porte chasseur exceptionnel.

La ligne de ce vaisseau est magnifique. J’en ai d’ailleurs fait une maquette il y a une paire d’années, il faudra que j’en fasse la revue un de ces quatre.

La forme triangulaire est un peu modifiée avec les renfoncements latéraux à l’arrière. Ces renfoncements contiennent de gigantesques portes. Le château de commandement est simplifié et comporte deux passerelles. On retrouve le rostre arrière, comme sur l’Acclamator.

Contrairement à tous les autres destroyers de Star Wars, l’arrête dorsale dissimule deux gigantesques portes qui permettent l’accès au hangar principal de chasseurs. On peut les voir ouvertes sur cet éclaté :

Destroyer de classe VEnator - éclaté

Je trouve l’idée géniale, elle donne l’une des scènes les plus intéressantes de l’épisode III sur le plan démonstration technologique lorsqu’on voit Obi-Wan discuter boutique avec son clone préféré Cody.

Mais c’est la propulsion qui est le plus intéressant sur ce vaisseau. Une véritable forêt de réacteurs de différentes tailles et diamètres qui donne au vaisseau une puissance visuelle phénoménale.

Venator Class StarDestroyer by Etienne Beschet on Sketchfab

La fin du film montre même une version impériale du vaisseau, tout gris. On est à un cheveu du destroyer impérial de la trilogie :

Destroyer impérial de classe Venator

Destroyer stellaire de classe Impériale

J’ai suffisamment parlé de ce vaisseau (peinture, éclairage, fibre optique) . Juste un petit fichier 3D de sketchfab pour comparer avec les autres vaisseaux de cet article :

Superdestroyer stellaire Executor

En 1980, l’Empire contre-attaque nous dévoile le plus gros vaisseau Star Wars de la trilogie : l’Executor. Toujours subtiles les impériaux dans le choix du nom de leurs vaisseaux…

La forme globale de flèche est conservée et même accentuée. Le vaisseau est très effilé. Il est souvent annoncé à 19 km de long sur 4 de large.

La propulsion est en retrait par rapport à la version classique de destroyer impérial mais la structure globale demeure. En dehors de la taille d’ailleurs, rien de bien neuf pour ce vaisseau qui va jusqu’à reproduire à l’identique le pont de commandement de la classe Impériale.

Les destroyers dans la postlogie

Les épisodes 7 et 8 (et bientôt 9) font apparaître quelques vaisseaux du premier ordre qui rappellent eux aussi le destroyer impérial. Je serai assez bref car tout se résume en un mot : toujours plus gros.

En effet, le concept n’évolue guère : la flèche, le château, les réacteurs etc. Je donnerai juste quelques images :

Destroyer Finalizer

Cuirassé Fulminatrix

La série des « flèches » ne s’interrompt qu’avec le Supremacy, le vaisseau personnel de Snoke, une gigantesque aile volante :

Disons que la flèche s’est aplatie…

A l’heure où j’écris ces lignes, on est à deux semaines de la sortie de l’épisode 9 mais les images des bandes-annonces ne laissent guère planer le doute quant au retour du concept de destroyer stellaire…

C’est la fin de cet article, merci de l’avoir lu et merci de vous intéresser à notre travail en général.

Posté le 2 décembre 2019 par petersteven dans Analyse, Modèle terminé

bouton orangebouton bleucontour bouton

COMMENTAIRES

Christian Dupont a écrit : 8 décembre 2019

Le vaisseau de Snoke est une aile volante Northtrop. Northtrop YB 49

    petersteven a écrit : 9 décembre 2019

    Ah oui, tiens j’avais pas remarqué. Merci pour l’info !

Laisser un commentaire ?




Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.