Chargement en cours


logo fantastic modelers
loader
  • geonosis paysage
  • geonosis roc
  • canonniere star wars corps
  • canonniere star wars aile
  • Bataille de Geonosis

  • Guerre des Clones

Le contexte

screenshot cannonier attaque des clones

Star Wars - Episode II
L'Attaque des Clones

Le comte Dooku (un comte, joué par Christopher Lee dont le nom commence par un ‘D’, avec une consonance en [kou]… j’ai mis longtemps à comprendre la référence) vient de capturer Obi-Wan Kenobi et Anakin Skywalker pour les exécuter dans l’arène de Geonosis. Avec un sens du timing qui ferait rougir de honte le moindre TER de banlieue, un groupe de jedi infiltre l’arène, stoppe l’exécution, se fait quand même méchamment savater la tronche par des droïdes de combat et déclenche ainsi la première bataille de la guerre des clones, la bataille de Geonosis.

Cette scène est importante dans la saga Star Wars, d’abord parce que c’est la première fois qu’on voit les Jedi en action de masse mais aussi parce que c’est la première fois qu’on commence à comprendre qu’ils ne sont pas infaillibles puisqu’ils ne doivent leur salut qu’à l’intervention de l’armée clone et encore avec de lourdes pertes.

Le combat tourne vite à l’avantage de la République galactique et de ses clones qui prennent peu à peu le contrôle de la planète. Cette bataille  est l’occasion de voir pour la première fois dans Star Wars les canonnières républicaine transport de troupes TIO/BA (Transport d’Infanterie Offensif/Basse Altitude) et transport de blindé TLO/BA (Transport Lourd Offensif/Basse Altitude) en action. Elles sont utilisées pour intervenir directement dans l’arène, au cœur même de la bataille et par Obi Wan et Anakin pour poursuivre le comte Dooku qui s’enfuit sur sa mobylette de l’espace.

Star Wars 2 souffre de nombreux défauts notamment au niveau de la narration et du jeu d’acteurs. Les scènes de bataille font aujourd’hui un peu penser à un film d’animation, le film ne vieillit pas très bien à cause de cela. Néanmoins, en temps que maquettiste, je me suis très vite intéressé à ces concepts de canonnières que je trouve à la fois originales et bien conçues.

Le diorama

diorama bataille de geonosis dessus
  • Longueur : : 35 cm
  • Largeur : : 35 cm
  • Hauteur : : 30 cm
  • Matériaux : : bois, plâtre
  • Echelle : : 1/72

Le diorama représente les deux types de canonnières clones utilisées par la république pendant la bataille de Geonosis survolant un décor typique de la planète : une esplanade rocheuse parsemée de pics rocheux  élevés. J’ai volontairement épuré la scène pour que le spectateur concentre son attention sur les maquettes. Et puis parce que comme ça, c’était plus rapide à faire, c’est ce qui est bien avec le style épuré…

 

 

Aïe aïe, une maquette Revell…

 

Le kit utilisé vient de chez Revell (série « easy kit ») représentant le modèle de canonnière vu dans la série animée Clone Wars. C’est une série de maquettes qui existe encore aujourd’hui et qui comporte de nombreuses références notamment empruntées aux derniers films Star Wars. Quand je peux éviter ces kits je le fais, ils sont avant tout conçus comme des jouets pour enfants. Ils ne nécessitent en principe ni colle ni peinture. Bien entendu un travail sérieux demandera du collage et de la peinture.

Le principal problème de ces kits est le manque de soin  apporté aux détails. D’autres problèmes comme les ergots de fixation destinés à remplacer la colle et les charnières destinées à rendre la maquette fonctionnelle (portes et cockpits ouvrants) sont également pénibles. Sympa quand on veut jouer avec, affreux lorsqu’on veut en faire une vraie maquette réaliste. Pour les deux modèles, un long travail de détaillage a donc été nécessaire.

Deux maquettes, un seul kit

 

Le même kit a servi aux deux canonnières utilisée durant la bataille de Geonosis. J’ai peu modifié la canonnière d’infanterie, le modèle de transport de blindé beaucoup plus. Pour le modèle d’infanterie, le principal ajout a été les deux tourelles latérales. Elles ont été conçues à partir d’un emballage de billes transparent. Il m’arrive assez souvent de chercher des formes originales un peu partout : des verrines de cocktail, des touillettes à café, des emballages… Tout peut potentiellement  servir en modélisme. Il est vraiment rare que je monte une maquette exactement comme le prévoit le plan.

La deuxième canonnière qui sert au transport des blindés AT-TE a été lourdement modifiée. J’ai commencé par retirer tout le corps qui sert à transporter l’infanterie sur l’autre modèle au profit de ce système de pinces caractéristique de l’engin. L’autre grosse modification a consisté à passer d’un cockpit biplace à un cockpit monoplace. J’ai comblé l’espace ainsi créé avec de la carte plastique. Une fois la carte plastique ajoutée, il faut longuement la poncer et mastiquer (non, je ne l’ai pas mâché, j’ai mis du mastic de modélisme…) pour l’intégrer progressivement à la coque. Il a fallu également rajouter le module supérieur, fabriqué à partir de pièces de récupération et de carte plastique.

Décor de la bataille de Geonosis

 


Enfin le décor, assez simple, représentatif des paysages de Geonosis a été réalisé avec de l’enduit de bricolage, la structure étant en polystyrène et en bois. Je l’ai peint à la gouache dans des tons ocre rouge. Les tiges de soutien des maquettes sont directement intégrées dans la masse. Je n’ai présente ce diorama qu’une seule fois en convention, à Migennes Collector en 2011.

par petersteven