logo fantastic modelers logo fantastic modelers logo fantastic modelers
  • Bataille de Yavin

  • Le grand temple Massassi

Le contexte

Star Wars - A New Hope

La princesse Leia est parvenue à rapporter les plans de l’Etoile de le Mort volés lors de la bataille de Scarif jusqu’à la base rebelle de Yavin. Les rebelles se préparent à aligner leurs maigres forces pour aller détruire la station impériale. L’attaque consiste à envoyer une trentaine de chasseurs stellaires X-Wing et Y-Wing dans une tranchée qui mène à une bouche d’évacuation directement reliée au réacteur central de la station.

Le hangar principal de la base foisonne d’agitation, les mécaniciens effectuent leurs derniers réglages sur les chasseurs, chargent les unités astromécanos dans les logements et les pilotes gagnent leurs chasseurs. La bataille de Yavin vient de commencer.

J’ai voulu à travers ce diorama rendre hommage au travail exceptionnel réalisé par les décorateurs et les équipes FX de Star Wars en 1977. Ils parviennent à nous faire croire à l’existence de ce hangar plein de chasseurs avec trois bouts de ficelle et sans aucun CGI. Quelle époque !

 

Le projet

  • Longueur : : 24 cm
  • Largeur : : 56 cm
  • Hauteur : : 16 cm
  • Matériaux : : Bois, plastique, plâtre
  • Echelle : : 1/72

Pour fonctionner, ce diorama précédent la bataille de Yavin se devait d’être très riche. Un pauvre chasseur flanqué d’une échelle devant un mur nu n’aurait pas du tout fonctionné.

J’ai choisi mon échelle de prédilection, le 1/72. Cette échelle permet d’avoir des figurines et des maquettes détaillées de belle dimension.

Il a donc fallu multiplier les idées pour l’animer un peu, j’ai regardé les figurines que je possédais et les scènes que je pouvais représenter. Ma principale source d’inspiration a été le livre de référence Les hauts lieux de l’action.

J’ai donc rapidement établi une liste de tous les éléments que je voulais voir dans ce diorama :

  • Le X-Wing Red Leader
  • Le Y-Wing Gold Leader
  • Un mur du hangar de Yavin
  • Une colonne soutenant un rail de treuil
  • La scène du chargement d’un astromécano dans son X-Wing
  • Un technicien réglant les senseurs du Y-Wing
  • Un technicien chargeant les torpilles à protons du X-Wing
  • Divers matériel de piste
  • Beaucoup de personnages : Leia, R2-D2, R2 K6, Han Solo, Gold et Red Leader ainsi que 6 techniciens.

Le grand temple Massasi de Yavin

L’élément critique de ce diorama est le grand temple Massassi : s’il n’est pas correctement évoqué, le diorama sera raté. Comment faire ? Lorsque j’ai emménagé dans ma maison actuelle il y a 12 ans, je suis tombé dans la cave sur un lot de fausses briquettes en plâtres :



Réalisation des murs du temple Massassi

J’y ai tout de suite vu les grandes pierres qui constituent les murs du temple. A peine besoin de peinture : un simple lavis huile – white spirit a suffi à obtenir un rendu très réaliste. J’ai simplement ajouté quelques détails : moisissures, lianes, mousse.

Joint silicone pour coller les briquettes de plâtre du temple Massassi avant la bataille de Yavin

Les briquettes ont été collées au joint silicone de salle de bain. C’est une colle épatante qui colle à peu près tout et qui tient très bien dans le temps.

Le joint est simplement appliqué au pistolet comme si je refaisais ma salle de bains.

La peinture

Pas grand chose à dire là-dessus, la couleur était déjà la bonne ! Une série de nuances de beige sur laquelle je n’ai eu qu’à passer différents lavis gris et verts.

Peinture des murs du temple Massassi du diorama "Bataille de Yavin"

Le détaillage des murs

Pour réaliser les nombreuses lianes qui pendouillent sur le mur, je me suis simplement servi de grosse ficelle dé-torsadée :

Lianes des murs du temple Massassi

Elles sont été simplement collées à la colle blanche. La colle blanche colle tout, pas très bien et avec de longs temps de séchage mais elle rend souvent service.

Détaillage des murs du temple Massassi du diorama "Bataille de Yavin"

Les maquettes des vaisseaux de la bataille de Yavin

Ce diorama a été l’occasion pour moi d’utiliser pour la première fois les éditions Bandai des X-Wing et Y-Wing. D’habitude adepte des X-Wings et Y-Wings FineMolds à cette échelle, j’ai vraiment apprécié le niveau de détail offert par Bandai.

Je n’ai toutefois pas pu m’empêcher d’améliorer le niveau de détail interne des deux modèles :

En conclusion

C’est une grande satisfaction d’avoir réalisé ce diorama que j’avais en tête depuis des années. Je l’ai exposé à Migennes et Cusset 2024 et je compte le ressortir souvent.

par petersteven